Chirurgie orale

Chirurgie orale

Il existe des situations où le patient ne ressent aucune gêne et où néanmoins la chirurgie muco-gingivale est recommandée.

Des études suédoises ont montré que la santé de la gencive peut être maintenue sans grande quantité de gencive. Néanmoins dans certaines conditions locales, il est préconisé d’augmenter la quantité de gencive.

Quelles sont les indications ?

Chirurgie orale

  • En présence de couronne prothétique.
  • Augmentation du volume sous un intermédiaire de bridge.
  • Déplacements dentaires orthodontiques mal maîtrisés.
  • Autours des piliers implantaires : des études (Berglundh et Lindhe en 1996) ont montrées qu’au-dessous d’une certaine épaisseur de gencive, on a un risque de résorption osseuse autour de l’implant.

La chirurgie muco-gingivale ne consiste pas forcément à une augmentation de gencive.

Dans quelles situations est-il recommandé de soustraire de la gencive ?

  • L’allongement d’une couronne après la fracture d’une dent.
  • L’alignement esthétique des collets. Il s’accompagne généralement de facettes ou couronnes en céramique.
  • La ligne des collets disgracieuse.
  • L’hypertrophie gingivale (augmentation anormale de la gencive).
  • L’ablation du frein ou frénectomie.
Retour